top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurDaniel Warnier

Quelques retours clients concernant leur expérience de mon massage

Dernière mise à jour : 3 août 2023


1/ MON EXPERIENCE DE MASSAGE TANTRIQUE OU L'OUVERTURE DE LA PORTE DU COEUR

Il est mon CORPS.

Il est cet organisme permettant au mouvement de se réaliser. L'accomplissement de qui « je suis » dans mon appréhension à la vie ici.

Il est celui que j'ai choisi de mettre à l'honneur aujourd'hui en conviant Daniel Warnier (Délicatessence) pour recevoir de lui un massage Tantrique.

Avec mon corps la confiance est fragile. Au cours de mon histoire, il a pu me «lâcher» me révélant à ma criante vulnérabilité. Il fut tour à tour perçu comme objet de souffrance, réceptacle de violences ou encore entrave à la libre réalisation de mon être profond.

Je sais qu'il me parle et me transmet les messages que ma raison à souvent préférée ignorer.

Il est Ma densité intime, partenaire de tous les instants et reflet le plus proche de mes émotions.



J'avais besoin de me réconcilier et de l’honorer enfin !

De dissoudre un peu plus les armures corps, cœur, sexe que je porte en lien avec ma propre histoire mais celle également de mes ancêtres et de toutes mes sœurs.

Pour ça, j'avais besoin d'un médiateur qui m'accompagnerait à renouer le dialogue.

Mon choix c'est orientée naturellement vers Daniel.

Nous nous sommes rencontrés au cours d'une retraite du nom d'Emulsion qu'il facilitait avec Alexandre Alcacer.

Au delà de son approche et de sa recherche sur la voie tantrique, Daniel incarne divinement l'archétype de l'amoureux intégré, celui du magicien également. Il est cet homme inspirant, en chemin au carrefour de l'union des polarités. Sa présence alignée et rassurante permet donc à la femme que je suis de se sentir accueillie dans un sentiment profond de sécurité et en confiance.

Une fois le cadre et les intentions posées j'ai pu m'autoriser à recevoir. Recevoir de cet homme l'amour qui m'a longtemps était si difficile de m'octroyer, difficile de penser même que je pouvais le mériter.

Et, du plus profond de mon cœur j'ai pu entendre un « je t'aime ». Un « je t'aime » qui dit « pardon », « je te remercie ».

C'était une petite voix intérieure, celle de cette petite fille qui s'est si souvent enfuie de ce corps pour ne pas ressentir, celle de cette femme aussi qui a manqué de respect à ce corps par nécessité ou pour simplement répondre au besoin d'être aimée.

Alors j'ai pleuré la douleur réprimé et j'ai senti l'armure un peu plus se briser vers la voie de la confiance restaurée.

Petit à petit je me sentais tant aimé à l'extérieur par l'attention et l'intuition de Daniel à travers ses gestes qu'à l'intérieur par ma propre énergie masculine qui pénétrait enfin mon cœur. Dans cet espace à présent solide et ancré, le combat pouvait enfin cesser...

Les armes déposées... J'ai pu m'ouvrir à la danse des sens et recevoir le cadeau. Douceur, lenteur, grandeur des énergies circulant librement de mon cœur à ma yoni et réciproquement. Sentiment subtil d’expansion libérant l'élixir alchimique à l'ensemble de mon corps, mes corps...

Ce joyau venait clôturer cette expérience et ouvrir la voie vers la réconciliation et l'union.

" Je SUIS l'énergie de vie"

Virginie



2/ Dans son commentaire, cette femme qui porte la vie dans son ventre nous révèle merveilleusement la puissance de la sagesse du toucher en présence :

"La sensualité un état d'être naturel" Je me suis offert à vivre un massage tantrique avec un divin du nom de Daniel Warnier, de Délicatessence.


Pour cette grossesse, j'entreprends le chemin d'une naissance orgasmique, (pour celles et ceux qui n'ont jamais vue associé ces 2 termes ensemble j'en reparlerai mais ce n'est pas le sujet principal de ce Post). Quel que soit l'arrivée et la façon dont se déroulera cet accouchement, j'ai décidé de profiter du voyage. . Hier en débutant ce massage je ne savais pas réellement à quoi m'attendre, je savais simplement que mon corps appelais à être touché, que pour moi le peau à peau est une source d'amour qui me nourrit profondément et que j'en manquais cruellement. M'étant mise en protection avec cette grossesse. . Je pressentais chez Daniel, un alignement qui ne rélevait en rien du prédateur, mon mental était donc tranquilisé, nous pouvions commencer. . J'ai redecouvert dans cet espace ma sensualité naturelle, innée, celle qui a été à l'origine. Un monde de sensation ou l'identité de l'autre et la mienne se sont dissolu pour devenir une danse de texture, de ressentis. . Ou l'on ne sait plus très bien qui touche ou qui est touché, le corps entier s'impliquant dans cet ivresse enveloppante. Et pourtant parfaitement dans mon corps, le remplissant de toute part. Je redecouvre malgré ce corps qui a grossis, changé, que je l'habite pleinement. Le massage de Daniel m'invite a remplir chaque espace de ma présence, je sens une densité vivante et fluide à l'intérieur de moi, je me sens pleinement incarné, et en même temps complètement dissolue, avec une énergie dépassant la limite de mon corps. . Être pleinement dans son corps tout en étant en expension... . Hum c'est donc ça que viens me confirmer cette expérience, je suis de chair et de sang ET d'énergie et d'ether, ni l'un ni l'autre mais bien l'un et l'autre. Je ne suis ni la profane femme sexuelle, ni la sainte mère. Elles ont été dissociée, séparée et c'est ce qui les rends déviantes. Dans cet instant tout pourrait être sans que cela ne soit. Le sauvage pourrait être tout en étant céleste. La violence pourrait être tout en étant extrême amour et douceur, la douleur être tout en étant Infinie délice. Voilà l'énergie de la source, l'unité, entre ce qui m'apparaît ici-bas comme polarisé, ou duel. . Ce massage pour moi a été une expérience d'unité avant tout, une expérience d'unité dans la conscience de la séparation..... Un retour à la source... . Et quel cadeau pour aborder cette naissance, c'est exactement l'expérience dont j'avais besoin pour ressentir vibrer dans mes cellules la possibilité d'une naissance orgasmique, la ou la douleur danse avec l'extase.


Le massage se termine une main sur mon cœur l'autre sur mon ventre et dans cet état de présence, à l'instant où ma main se dépose guidée par celle de Daniel, je ressens pleinement la présence de cet enfant en moi, pour la première fois je le conscientise de l'intérieur. Les larmes coulent, je porte la vie. Je suis la vie. Et aucune part de moi n'a besoin de disparaître car je suis tout ça et rien de tout ça. . Merci à la vie de mettre sur mon chemin des êtres avec cette qualité d'alignement, des êtres qui osent dépasser la tyrannie de la normalité pour ouvrir des possibles et revenir à l'origine. . La sensorialité est au cœur de ce qui m'anime, me questionne, alors j'expérimente, j'explore." Marion Prêtre, la Peintresse 3/ Commentaire d'Hervé :


J'ai reçu aujourd'hui un massage de Daniel; qu'en dire?

Déjà le challenge, en tant qu'homme, était de recevoir un massage donné par un homme et totalement nu. Une grande confiance et un abandon sont devenus l'évidence.

L'énergie de ce massage fait rentrer de plein pied en soi, dans la globalité du corps, facilité par les mains de Daniel, toujours en mouvement, soit dans l'effleurement, soit dans la profondeur, dans un savant dosage.

Aucune rupture dans le mouvement, même dans les changements de position.

Dans cet écrin de présence, le mental est inclus, sans prendre toute la place, et fait corps avec ce mouvement continu, juste en revenant dans le cœur et dans le corps.

En tant qu'homme, j'ai pu accueillir en toute confiance les moments où Daniel était en présence avec mes parties génitales, qui somme toute, en la circonstance, étaient une partie du corps, sans nier ce qu'elles représentent.

Au delà des attentes, c'est avec une grande simplicité que se sont vécues ces 3h de massage dans ce mouvement continu, comme un seul instant.

Difficile de mettre des mots sur cette expérience-imperience organique qui n'est autre que le mouvement de vie en toute chose ; un moment presque ordinaire dans un espace hors du temps.

Je suis heureux d'avoir écouté l'élan de m'offrir de prendre soin de ce corps-temple.

En tant qu'être dans un corps d'homme, j'ai vu des tabous, qui s'y rattachent, se dissoudre comme fumée dans le vent ; une belle occasion pour diviniser notre matière.

Les mots ne remplacent pas l'authenticité de ce corps à corps, ou même l'ennui exprimé par le mental fait partie du voyage.

J'ai découvert que même dans cette intime proximité du corps de Daniel, je restais dans mon intégrité.

Donc un grand Merci Daniel et à moi de m'être autorisé ce cadeau.

Hervé


4/ Commentaire de Marina :


Je prends enfin le temps de faire un retour sur l’expérience que j’ai pu vivre il y a quelques jours. Pour commencer, je ne nommerais pas cet espace massage tantrique mais soin ou rituel tantrique.

Je te remercie d’être venu jusqu’à moi, d’avoir effectué un crochet sur ta route. Je me remercie de m’être permis de t’accueillir dans mon antre, mon cocon de vie. J’ai également ouvert un espace à l’intérieur de moi, un espace sacré de liberté, une autorisation à être, à recevoir, à laisser couler la vie.

J’ai vécu ce soin comme un voyage intérieur. Je me suis sentie honorée, vue, reconnue, sacralisée. J’ai aimé sentir mon corps vibrer sous tes doigts. J’ai aimé ton toucher doux mais aussi présent et contenant. J’ai reconnecté avec une certaine forme de sensualité dans laquelle je ne me sens ni jugée ni mise dans une case.

C était plaisant pour moi de simplement recevoir un toucher sans intention, d être focus uniquement sur ce que je ressens, de ne pas me soucier de l’autre, de ce que l’on attend de moi, de ce que je dois faire pour faire plaisir à l’autre. Juste recevoir, accueillir, jouir de ce qui m’est offert.

Je ressens l’espace de mon cœur un peu plus ouvert. Ma respiration est plus ample et plus fluide. Je me sens nourrie profondément. Je crois que mon besoin d’intimité sans sexualité, sans enjeu, a besoin d’être mieux nourri au quotidien. Et ça c est mon job aussi que de poser les choses dans mes relations.

Le tantra m’a amené à un douloureux constat. La sexualité était pour moi une monnaie d’échange contre un peu d’attention, d’amour, de validation, de reconnaissance d’un homme. Je me suis hyper sexualisée, je ne savais même pas ce que j’aimais ni comment fonctionnait mon corps. J’étais entièrement tournée vers le plaisir de l’autre. Mon propre désir était conditionné par celui de l’autre. Je me suis perdue, je me suis niée. Au fil des stages, au fil des jours, j’apprends à écouter mes ressentis, à laisser faire mon corps. La phase de déconstruction/reconstruction de mes schémas relationnels est en cours. Et comme je te disais je ne peux ni ne veux revenir en arrière.

Ce soin tantrique a été un pas de plus vers moi, vers une sexualité plus authentique, vers un regard bienveillant sur moi, mes désirs et mes besoins.

J’aurais tellement de choses à dire mais je vais m’arrêter là. Je te remercie infiniment pour toute l’attention, la présence et l’amour que tu m’as donné. Mon corps vibre et mes larmes coulent. Je suis émue en me remémorant cette belle expérience.

Je ressens énormément de gratitude et d’amour

Simplement merci

Love

Marina


5/ Commentaire de Yannick


Un futon, tel un lit de lumière. Un regard de silence et d'écoute. Des mains aux doigts d’espérance. Daniel Warnier, âme frère vagabond a éclairé en moi ce qu'il reste de jour dans le noir, a fait vibrer la juste distance qui permet à l'espace de s'ouvrir entre lui et moi, entre moi et moi, et a fait danser l'amour avec des larmes, des joies, des vibrations, des éveils jusqu'ici inconnus. Daniel Warnier est un cadeau. Un être à part.

Yannick


6/ Commentaire de Vivanne :


Il y a presque un an jour pour jour, j'ai fait une magnifique expérience, une magnifique rencontre. Un massage Tantra. Ce massage Tantra donné avec beaucoup d'amour et de douceur par Daniel Warnier a été une renaissance. Entre ses mains, ses bras son être j'ai été rendue à la vie, je me suis rendue à la vie. Depuis j'en ressens encore les effets, les choses s'ouvrent, se fluidifient. J'accepte mon être dans son entièreté, dans sa globalité. J'aime mon "enveloppe vaisseau" à travers tous les changements qu'il traverse, dans tout ce qu'il a, à me transmettre. Je m'accueille dans la pluralité des ressentis, des sentiments, des pensées, des résistances, des vulnérabilités des réalités qui me traversent. Daniel a donner à mon corps adulte et vieillissant cette reconnaissance qu'on ne lui donne que quand nous sommes petits. Je me suis sentie "être une belle humaine". Ce ne sont pas seulement 3h de massage, que j'ai reçu. En me laissant porter par le mouvement de ses mains, de ses bras sur moi en m'y abandonnant en rencontrant Daniel, je me suis rencontrée pleinement. Et je vais te dire Daniel si tu lis ce texte ça continue, je continue . Tu sais cette phrase sur mon miroir dans la salle de bain elle n'y est plus, car maintenant je le sais . Vivianne 7/ Commentaire de Sarah :


Esquisse de retours par les mots, pour partager les ressentis de ce voyage intérieur, entre les mains de Daniel Warnier.

Un voyage où le temps se suspend. Un voyage qui commence avant même le contact peau contre peau. Un voyage à l'intérieur de soi.

Il est des espaces que l'on effleure parfois du bout des doigts. Ici, c'est par les mains, par le torse, par le corps tout entier que cette porte vers l'intérieur s'est ouverte. Je me suis offerte le présent d'un temps pour moi, d'une reliance à mon corps, à mes corps. Je suis les signes qui me sont envoyés. J'ai eu la joie de rencontrer la rayonnante peintresse Marion Prêtre il y a maintenant plus d'un an, j'ai senti nos résonnances, nos vibrations en échos. Je porte cette femme, cette mère auprès de moi, dans mon coeur. Et lorsque j'ai lu ses mots, son témoignage sur le massage reçu par Daniel Warnier, j'ai su qu'un jour je m'offrirai cette rencontre. Avec lui, avec moi.

En pleine confiance, j'ai fermé les yeux, pour les ouvrir en moi. Qu'il est bon de ressentir cette confiance à accueillir, à recevoir.

................

Ce témoignage ne détaille pas le déroulé de ce massage, mais effleure le voyage intérieur dans lequel j'ai pu plonger.

................

Une vague m'emporte, me voici au creux de l'océan, je glisse parmi les algues, je sens mon corps comme suspendu, contenu, soutenu. Libéré, mon esprit s'évade. Et c'est un défilé d'images et de ressentis qui m'invite toujours plus loin, plus en subtilité, en profondeur. Mon souffle est le cordon ombilical entre mon esprit et mon corps. Arrive une lumière bleutée, qui prend forme. Vive, scintillante, d'un bleu soutenant. Aujourd'hui, mes visions se sont teintées de bleu, ouvrant la porte au vert, au violet et d'autres couleurs. Première vision empreinte de couleurs. J'accueille avec joie ce présent. Je poursuis le voyage, et me voici plongée dans une immense lumière, je me sens chez moi, dans mon origine, dans le ventre de la source. Je me vois sortir de cette nappe lumineuse, reliée par des fils de lumière qui coulent en mes veines. A mes côtés, je vois ma fille descendre de cette même source lumineuse, me rappelant que nous sommes tous enfants de la lumière. Je ressens alors en moi l'essence de cette phrase de Khalil Gibran "Vos enfants ne sont pas vos enfants." Le lien qui nous relie est celui de la source, le même qui me relie à chaque être vivant sur cette terre. Humain, animal, minéral, végétal. Défilent ensuite des visages déformés, des scènes de violence. J'ai d'abord ressenti la crispation en moi, de ne pas vouloir accueillir ces images dans ce temps que je m'offrais, cet espace de "détente". Puis j'ai lâché. L'invitation du jour étant à la réception. J'ai pu alors ressentir et accueillir ces présences difformes, poignantes près de moi, sur moi... sans porter de jugement. Ces violences n'étaient plus ni du côté du bien ou du mal, ces deux états séparés avaient disparus. Je les observais sans intention. Être là, côte à côte. Bien d'autres ressentis, langues étrangères, sensations et images vont ponctuer ce voyage. Je les porte aujourd'hui en moi, comme un présent.

Ce voyage se dépose petit à petit et je perçois les transformations dans mon corps, dans mes ressentis, mes actions du quotidien. Ma danse, mes caresses, mon regard se savent transformés. Ce massage a été une initiation. Je ne cherche pas à comprendre ce qui a bougé, ce qui bouge encore. Je ne cherche pas et c'est ainsi que je peux accueillir. Daniel. Je te remercie pour le calme de cet embrasement. La force au coeur de la douceur. Pour l'union du vide et du plein. Pour le bleu.

"Est, ouest, sud ou nord, il n'y a pas de différence. Peu importe votre destination, assurez-vous seulement de faire de chaque voyage un voyage intérieur. Si vous voyagez intérieurement, vous parcourez le monde entier et au-delà." Elif Shafak Daniel propose plusieurs massages. Je me suis offerte le massage tantrique "illimité". Il utilise le terme "tantrique" pour permettre plus de clarté sur la proposition, mais c'est au-delà (et surtout, à ne pas confondre avec bon nombre d'autres propositions qui se réclament de cette même appellation). Ce massage est avant tout dans la justesse et la présence, dans le lien au corps et au coeur.

Sarah





150 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Yorumlar


bottom of page